Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 08:00

Cette BD est basée sur une annecdote ancienne (sur paris) , mais j'y ai eu droit la semaine derniere(dans le sud)  donc finalement c'est d'actualité.
Meme agence, meme site, même remarque...

Memes causes, memes consequences


Edit: Faute de frappe corrigée. Merci à Davlin.
Repost 0
Published by Depaz - dans Tranche de vie
commenter cet article
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 22:05
Ma participation a la chaine sur Dora l'exploratrice
Et pour l'occasion cette BD est partiellement en anglais, pour faire honneur a cette grande pedagogue

Oui, ce blog a une dimension pedagogique.
Parfois...





comme dirait dora, "i dit it ! "


cette chaine fut l'occasion de decouvrir ce personnage et surtout au combien  il est moche ! On a pas idee de faire des personnages aussi laids... (raison pour laquelle je ne les ai pas pleinement copié, les prendre integralement pour modele mettait mes yeux en peril).
 Merci aux personne ayant mis en ligne des episodes de Dora, ils m'on permis de comprendre toute la douleur et la detresse de babouche, condamné a chanter et danser a vie aux cotés de dora.

Tu n'as rien compris a ce qui etait marqué en bleu ?
Dommage car j'ai bien peur que Dora ne soit plus tres operationnelle apres etre passée entre les mains expertes de Babouche.
Comprendre l'anglais apporte un reel "plus" sur ce coup la  :)


petit instant culturelA l'origine Dora apprend l'espagnol aux petits americains
Repost 0
Published by Depaz - dans Autres
commenter cet article
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 22:17

Merci à Maune pour le nom du site  ;)

J'ai change le pseudo (un mix avec celui d'autres personnes) mais cette fiche existe vraiment.

Si vous etes sur jetaimedeja.com, passez me dire bonjour je me sentirais moins seul... :)
Pour le pseudo j'ai pas fait compliqué, j'ai gardé le meme (j'assume ma defaite)  donc je ne serais pas trop dur a trouver si vous y etes aussi.
L'occasion aussi de donner le lien vers la fiche de "salope du sud" a ceux qui douteraient de son existence :)

Repost 0
Published by Depaz - dans Tranche de vie
commenter cet article
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 22:09

Pour la 143 j'ai mis le numero au hasard et il se trouve qu'elle n'a aucun rapport avec Julie...
Remplacez 143 par n'importe qu'elle BD metant en scene julie :)
Par contre pour 216 c'estle chiffre exact, c'est
celle la


hors sujet :
un peu de promotion pour deux amis qui se lancent dans l'univers impitoyable du blog

Jyuza, que vous avez deja pu croiser sur "a l'ecole de la vie", avec
Hiphop Houra , espace consacré a la decouverte du hip hop instrumental et toute la richesse de ce mouvement qui est loin de se limiter a ce qu'on trouve au rayon "rap" de votre supermarché

Sayuri qui se lance dans l'art delicat de la
BD humoristique en strip

Repost 0
Published by Depaz - dans Tranche de vie
commenter cet article
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 22:04


Grace a l'ANPE je sais aussi qu'avec mon profil je peux faire:

- Ingenieur géologue
- Teleconseiller en sinistres dans l'assurance (niveau bac exigé)
 


Repost 0
Published by Depaz - dans Tranche de vie
commenter cet article
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 22:10

A defaut d'avoir fait la moindre chose, et apres avoir soigneusement tué tout espoir de trouver un job sous peu, elle fut au moins sympathique.
Je me demande si je ne devrais pas postuler pour "agent de l'ANPE"
Repost 0
Published by Depaz - dans Tranche de vie
commenter cet article
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 22:33

Episode 19: "Du rire aux larmes" (Jyuza)

FLASHBACK

Dans la maison de Francis, alors que ce dernier revient tout juste de sa petite entrevue avec José et la longue instrospection qui l'a suivi

Francis (intérieurement) : (Venant d'entrer dans la maison) C'est bizarre, aucun bruit, pas de lumière, personne dans la cuisine, dans le salon. Je vais voir à l'étage…

Il monte les escaliers, prenant soin de ne pas faire "chanter" les troisièmes et septièmes marches de ce vieil escalier en bois datant de 1985, restauré par la firme écossaise Wood Hiwudpéka. Il arrive au premier, allume la lumière et constate, à son grand étonnement, qu'il n'y a, apparemment, toujours personne. Il regarde dans les trois chambres d'amis

Francis (intérieurement): Non d'un chien, mais où sont-ils ???

Il y a pourtant la voiture de Stéphane devant, et pourtant aucune trace d'eux. Ah mais oui, je sais !Ils doivent être au grenier...Depuis qu'on l'a aménagé en salle de jeu , c'est vrai que l'on peut y faire tout le bruit qu'on veut. Allons voir.

Au fur et à mesure que Francis montait les escalier menant au grenier, des bruits se faisaient entendre. Mais impossible pour lui d'identifier clairement si c'était les voix d'Eva et Stéphane, jusqu'à…

Stéphane : Alors, comment tu la trouves ???

Eva : Ouaw, j'en ai jamais vue une aussi grosse.

Stéphane : Hé hé hé… T'as encore rien vu…

Vise moi un peu cet engin ! Belle bête non ? Avec ça, crois moi, personne ne m'a encore jamais resisté

(Derrière la porte, bien qu'on ne saisisse que quelques mots, Francis n'ose y croire : son meilleur ami et sa petite amie, sont en train de s'en donner à cœur joie)

Eva : Eeeehhh, pas si vite!

Stéphane : Ah ah ! J'suis un gars comme ça, moi… J'vais super vite… Ohlàlà, t'as vu ça ??? J'me suis vidé… (Rires)

Eva : (Rires complices) Ouais, j'ai même failli en recevoir…

C'en est trop pour notre cher Francis, qui, traversant une période de doute, ne pouvait espérer pareille trahison. Une larme roule sur sa joue, tombe sur le sol, il décide de s'en aller. Il ne sait pas encore où, mais en tout cas, loin d'ici…

Pauvre Francis… Son meilleur ami avec sa petite amie, mais là, ce vaudeville à la Michel Leeb a du mal passer pour lui.

***************** interlude narratif *****************

Mais en y regardant bien, c'est quand même bizarre tout ça : d'un côté, Eva, qui a toujours résistée aux avances de Stéphane, qui sait que Francis est en proie au doute concernant son orientation sexuelle et, de l'autre, Stéphane, le meilleur ami de Francis, et prétendant d'Eva, qui est, lui aussi, au courant de ses récents déboires...

Tout, pourrait concorder me direz-vous... Mais, la réalité est toute autre, car voici ce qu'il s'est réellement passé.

Rappelez vous, après un speech à Eva, Stéphane essai de conclure avec celle-ci (Fin de l'épisode 6)

***************** fin de l'interlude narratif *****************

Stéphane : Viens, que je te montres comme mon amour est gros

Eva (Plus qu'hésitante) : Non, Stéph, écoute... je crois que nous ferions une grosse erreur, tu m'aimes et je crois qu'on ne devrait pas faire l'amour, justement, par respect pour cet amour…

Stéphane (Défait): Oui, mais… d'un autre côté, on pourrait rendre hommage à cet amour et ce respect en " croquant " ensemble le fruit défendu. Nan ???

Eva : Je ne crois pas, non…

Stéphane : Bon, eh bien, la fidélité que tu témoignes à Francis est toute à ton honneur… (Il essai de cacher le début d'érection qu'il a, de sa main)

Eva : Aaaaah, ça me fait plaisir que l'on ai eu cette discussion! Tout va pouvoir recommencer comme avant. Si on se faisait un "Mario Kart DoubleDash" ???

Stéphane (Intérieurement) : J'vais lui mettre son plein à Mario Kart à défaut de lui mettre comme prévu !

Eva (L'interrompant dans ses pensées) : Tu m'écoutes ???

Stéphane : Ouais, j'suis partant pour un Mario…

(Ils allument la console, choisissent leurs personnages respectifs et le Grand Prix en 150 cc commence)

Stéphane : Aaaaah, j'aime bien ce circuit. Hé hé, départ canon, je gère…

Eva : Oh nan ! J'suis à la traîne… Ha ha, mais j'ai un super champignon et… oui… j'...

Stéphane : Attend, j'ai ma spéciale, la grosse carapace! alors comment tu l'as trouves ???

Eva : Ouaw, j'en ai jamais vu d'aussi grosse. Mais j'ai une étoile, t'as pas de chance…

Stéphane : T'as encore rien vu… T'as peut-être gagné cette course, mais la suivante est pour moi… Attention, prêt, partez ! Encore un départ canon !

Vise moi un peu cet engin ! Belle bete non ? Avec ça crois moi, personne ne m'a encore jamais resisté

Eva : Eeeehhh, pas si vite… J'arrive pas à faire de départ comme toi…

Stéphane : Ah ah : j'suis un gars comme ça, moi… J'vais super vite… Ohlàlà, t'as vu ça ??? J'me suis vidé… (Rires) J'avais trois carapaces vertes et j'ai tout balourdé…

Eva : (Rires complices) Ouais, j'ai même failli en recevoir. Heureusement que le Roi Koopa était devant moi…

Stéphane : J'suis trop fort…

Eva (regardant vers la porte) : Attends. T'as pas entendu quelque chose ???

Stéphane : Nan. Quoi ???

Eva : J'ai cru entendre du bruit dans les escaliers… J'vais voir, si ça se trouve, c'est Francis…

(Elle ouvre la porte et constate que la lumière est allumée, mais, personne…) Mince, je crois que c'était lui.

(Elle se met à la fenêtre et voit Francis s'enfuir comme s'il avait vu le Diable).

Eva: Oh non! c'était lui… Mais pourquoi n'est-il pas rentré ???

Stéphane :(Plein d'insolence) Aucune idée. Pourquoi tu me demandes ???

Eva (Haineuse) : Mais tu sais jamais rien toi! Tu dis que tu viens pour parler, tu me tapes ton speech, veux qu'on fasse l'amour, mais t'assures pas une cahuette .

Stéphane (Surpris d'une telle réaction) : Mais pourquoi tu m'enchaînes comme ça ???

Eva : Tu m'énerves Stéphane, en plus tu es tellement idiot que tu ne vois même pas Chloé.

Stéphane : Quoi, Chloé ???

Eva : C'est bien ce que je dis. Tu sais quoi ??? T'es vraiment un anus. A cause de toi, j'ai peut-être perdu mon seul amour. Hors de ma vue mécréant… !

Stéphane (Proche des larmes) : Mais je comprends pas, on était en train de jouer à Mario Kart et… C'est quand même pas parce que je gagnais ???

Eva : Mais barre-toi j'te dis !!!

Stéphane s'exécute, non sans avoir vu son amour-propre être mis à mal, par la femme de ses rêves… Tout se bouscule dans sa tête.

Mais une seule envie, oublier ce triste incident...et quoi de mieux que de noyer ses soucis dans l'alcool se dit-il…

*********************************************************************************************

Episode 20: "Réflexions éthyliques" (*) (Depaz)

Stéphane se rend au bar le plus proche et se commande la spécialité locale, un hydromel de la cuvée spéciale du patron, où il a été soigneusement oublié d'inscrire le degré d'alcool. Il en commande 3 bouteilles histoire de bien commencer la soirée.

Le patron : Alors mon gars, ça a pas l'air d'aller très fort pour toi.

Stéphane : Vous êtes perspicace on dirait. Rendez moi service et ouvrez moi ces bouteilles, que je ne perde pas de temps

Le patron : Comme vous voudrez. Voila. Bonne cuite.

Les toilettes sont au fond à droite. Faites attention à la chasse d'eau, le panneau annonce " celui qui la casse a mon poing dans la gueule " et j'applique cette sanction.

Stéphane : Je ne compte pas m'en servir de toute façon, il est tôt et je dois me rendre à une soirée pas plus tard que dans 3 heures, si j'ai quelque chose à faire je le ferais là-bas

Le patron : On m'appelle l'ours alors faites attention à mes toilettes au cas où.

Stéphane : C'est bon à savoir, je note…

Stéphane avale sans ciller le contenu de la première bouteille et commence à parler tout seul

Stéphane : Encore grillé ! Mais je finirais par y arriver. Jouer à la console comme 2 gamins de CE1 c'était sûrement pas la meilleure technique mais bon, me suis pris un sacré râteau, fallait que je vide toute ma frustration dans ce p*** de jeu de bagnoles.

Je le connais par cœur ce jeu, j'ai gagné les 32 courses successivement en mode " ultra dur " en 500 cc avec le pire des personnages et sans utiliser les codes. C'est mon royaume ce jeu, je suis imprenable. IM-PRE-NABLE !

Peut être qu'en la laissant gagner j'aurais pu retenter le coup et avoir une réponse favorable cette fois ci…

De toute façon , là c'est trop tard, c'est fait...

Je lui ai mis son compte sur les 15 courses. 15 à zéro! (rire étrange et désagréable)

Après un petit effort pour atteindre la bouche avec le goulot, Stéphane fini la 2ème bouteille.

Stéphane : Je vous prends quand je veux à ce jeu bande de taches, tous autant que vous êtes !

Eva, pourquoi tu me fais ça ?! Ok la prochaine fois je te laisserais gagner ! Même si tu veux je te laisserais me prendre un tour !

Ce que tu veux! Je m'en fiche si j'y perd ma fierté ! Mais dis moi oui !!!!

Je t'apprendrais la technique secrète de mon super départ pour que tu les éclates tous dès le premier tour , où poser les carapaces et les bananes dans les virages pour un max d'effet, je t'initierais aux sous virages avec les joysticks… mais reviens ! Largue cette fiote de rouquin pour moi, un mâle, un vrai…

(d'un geste brusque il envoi une chope s'écraser au pied du bar, s'attirant l'attention du patron, qui le guettait déjà du coin de l'œil.)

Le patron : Dis moi jeune homme tu n'es pas sensé aller à une petite soirée dans moins d' ½ heure ? Je serais toi je prendrais ma 3ème bouteille et j'irais la finir dehors, histoire de ne pas avoir d'ennuis. Conseil d'ami.

Stéphane : ah ouaissssss… La soirée… C'est ok pour la 3ème bouteille, un peu d'air frais ne pourra pas me faire de mal de toute façon

Le patron : Je crois aussi…

Stéphane : Clair !

Le patron : Merci de ne pas utiliser mes toilettes car, dans l'état où tu es, j'aurais été obligé de te cogner

Stéphane : Sachez, humble et rustre tenancier, que Stéphane tient toujours ses engagements, question d'honneur !

Stéphane saisit sa tendre bouteille et se dirrige, non sans mal, vers la sortie en titubant et vociférant des imprécations bien senties, mais difficilement audibles. Un vent glacial l'accueille dehors et lui permet de légèrement émerger de la brume alcoolisée dans laquelle il flotte.

Stéphane : Maintenant, LA mission. Retrouver où est la soirée de cette chère Flo. Vu qu'elle l'a décoré à "sa façon" la devanture doit être ignoble, c'est un indice, reste à trouver lequel des restaurants tout moche est le sien dans ce quartier dont c'est la spécialité.

Voyons voir... 3ème à gauche puis tout droit sur 2 embranchements, puis à droite, 2 rues, puis à droite encore, à gauche sur la place, 3 rues, puis à gauche, en haut des escaliers à droite, 200 mètres puis à droite encore et au fond à gauche sous l'arche en "bois de baobab".

Ca promet...

Avec un plan comme ça, impossible de se planter !

Ah si... Perdu.

Reste à trouver un indigène du coin pour m'amener au baobab de Flo'

Dites moi jeune autochtone, je recherche le baobab de mon amie Flo', elle y organise une petite soirée pour fêter l'inauguration de son arbre.

La passante : C'est pas parce que je suis noire et toi blanc que tu dois te croire au temps des colonies ! Allez dégage poivrot !

Stéphane : Toutes mes excuses... Vous avez un fort joli pagne en tout cas

La passante : Ca s'appelle une jupe, crétin !

Stéphane : Pourvu que je ne croise pas de lion... Là, je serais mal... Et pas un éléphant dans le coin pour me protéger !

Vraiment mal foutu cet endroit, un tel arbre ca doit se voir de vachement loin et faut qu'il y ai des immeubles partout pour me gacher la vue. Ah ! ça y'est on approche des restaurants tout moche Je dois être près du but. Ah ! LE fameux escalier. Je brule.

J'epère qu'on accède pas à son restau par un jeu de lianes, j'ai pas les chaussures qui vont bien et j'ai pas très bien travaillé mon cri. D'ailleurs, voyons ce que ça donne

Stéphane inspire profondément et imite un Tarzan sous tranxene 200 de façon pitoyable

Stéphane : C'est pas avec ça que je vais m'attirer les faveurs de Jane, à la limite Cheeta et encore...

Tout ca me dit pas où est ce foutu arbre géant...

Floooooooooooooooooooooooooo !!!!

Pour toute réponse Stéphane reçoit un bac de jardinière

Stéphane: Ah, une porte en bois avec un espèce de surplomb fait en arbre pas de chez nous, je dois être arrivé. Allez, hop! Un petit coup derrière la cravate (il finit sa bouteille d'hydromel) et en avant ! Laissez passer, je suis invité VIP, Jane me voila !!!

[a suivre...]

Avant le prochain episode je vous ferais un joli resumé afin que ceux qui suivent peuissent un peu s'y retouver apres 20 episodes

Repost 0
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 22:11


A force ca fini par rentrer...
Repost 0
Published by Depaz - dans Tranche de vie
commenter cet article
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 22:10
Merci à Jibé pour cette superbe adaptation ;)


Repost 0
Published by Depaz - dans Autres
commenter cet article
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 22:01

"petits coups de hache entre amis", la suite...


Pour les recherches en question, voir l'article precedent et la copie d'ecran qui va avec
En realité je l'ai mieux pris que mon personnage ^^


Repost 0
Published by Depaz - dans Tranche de vie
commenter cet article

Une Recherche?